Aller au contenu

Catégorie

Partager l'article

joel mule bar

Joel Galy de la brasserie de La Mule : “Je vais brasser des bières de styles allemands”

7 janvier 2021

Schaerbeek tient sa brasserie ! Avec le matériel de brassage qui arrive, de Chine, à la fin du mois de janvier, on peut espérer déguster les premières bières de la brasserie de La Mule en mars-avril. On a rencontré le brasseur Joel Gally, bien connu de la scène brassicole bruxelloise (et des gradins de l’Union Saint-Gilloise, mais ça n’a aucun rapport et n’a pas été abordé dans la discussion, une prochaine fois certainement). 

 

Un petit point sur le CV : où as-tu donc fait tes armes de brasseur ? 

 

J’ai commencé à brassé jeune ado avec ma mère ! Mais professionnellement, c’est à la Brasserie de la Senne que j’ai fait ma formation. J’y ai travaillé 7 ans, en m’occupant de plein d’aspects. J’ai bossé sur les recettes avec Yvan (De Baets, fondateur de la brasserie, ndlr), sélectionné les ingrédients, pris en charge le programme de vieillissement en barrique, etc. Il a été question que je crée une brasserie en association avec La Senne, mais ça ne s’est pas fait. J’ai aussi épaulé Jean (Van Roy, ndlr) durant une saison à Cantillon. En 2020, je devais aller travailler dans une brasserie au Mexique, mais le covid en a décidé autrement. C’est en mai dernier que mon associé Jyv m’a parlé de la possibilité de faire quelque chose ici, aux  Écuries van de Tram. Le lieu m’a directement parlé car j’aime l’histoire de ces murs. Je n’aurais pas voulu d’un building neuf !

 

Quels styles va brasser La Mule ? 

 

Je vais, entre autres, brasser des bières allemandes.Il y en a très peu à Bruxelles. Des lagers, märzen, des weizen, etc. J’adore ça car ce sont des bières dont on peut boire plein de pintes ! Des bières simples, de soif, bien clean. Ce sera à ma sauce évidemment, la bière c’est subjectif. Je suis aussi un grand fan du style Saison, j’en brasserai certainement beaucoup ! A côté, je veux faire de la barrique, du lambic… 

 

 

Pas d’IPA, ce style tellement en vogue ? 

 

Si, si, on en fera aussi, ne fut-ce que parce que nous voulons proposer un peu de tout à notre bar. Mais clairement, ce n’est pas ce que j’affectionne le plus. 

 

Comment définis-tu la philosophie de la brasserie ? 

 

Ce que je veux, c’est partager avec le plus de gens possible. Du coup, je brasserai des bières accessibles, bien faites, pas trop rentre-dedans. Je veux que, quand tu bois ma bière, tu n’aies pas besoin de réfléchir, pas besoin d’aller sur Untappd ! Le prix ne doit pas être excessif d’ailleurs, pour être accessible à tous. Bref, moi, je bois de la Taras !

 

Tu n’as jamais eu ce côté “beer geek” ?

 

Non, ce n’est pas mon truc, je ne cherche pas le truc toujours plus original. Je veux aller chercher les gens du commun, pas le petit monde brassicole qui est assez incestueux. Au fond, 95% des gens n’en ont rien à foutre de tes houblons ! Mais bon, je veux toucher tout le monde, les beer geeks sont les bienvenus aussi ! 

 

Vous allez d’ailleurs littéralement accueillir les gens chez vous, puisque vous aurez un bar.

 

Tout à fait ! Je suis un grand amateur des vieux cafés bruxellois, j’adore me retrouver accoudé au comptoir. Nous allons avoir notre bar, avec un grand comptoir, un espace avec une scène pour des concerts et un coin plus “chill”. Et puis, le clou du spectacle : un biergarten, mon rêve ! A l’allemande, on y revient… Il y aura même un tram au fond car la STIB en stationne là. La classe, non ?

 

Avec un peu d’imagination…

 

Bouteille ou cannette ? Que doit-on attendre côté étiquette ? 

 

 Canette ! Pour des raisons économiques, écologiques et graphiques. Ca laisse plus de place pour les belles étiquettes de l’ami Ammo Amo. C’est lui qui est derrière les nouvelles étiquettes de De Ranke et Cantillon, notamment. 

 

 

Pour terminer, quelles sont tes trois bières préférées ? 

 

Très difficile… Je dirais la Taras Boulba de La Senne, Mein Hopfenweisse de Schneider Weisse et Supplication de Russian River.

Catégorie

Partager l'article

Faire défiler vers le haut